Saturday, December 24, 2011

Shake Your Brains

A film about alcohol abuse in the Kunene North Region of Namibia. It was made to alert the youth of the detrimental effects of alcohol abuse. The film provides and overview of alcohol abuse amongst the Ovahimba and Ovadhimba communities of Kaokoland. A number of members of these communities provide moving and sometimes amusing witnesses of the devastating and often tragic effects of alcohol abuse. 
Whilst alcohol abuse is a problem in the Kunene Region of Namibia, with not only permanent commercial and traditional selling points in the larger and smaller urban areas but also itinerant traders selling or exchanging alcohol throughout the region, it is still limited for the most part to only a part of the population and takes place as an occasional rather than an ongoing occurrence.
The film served as an educational tool in a variety of educational and guidance applications and as such was targeted at the youth both on a regional and national level. The making of this film was an opportunity for The Ovahimba Years Project to share its resources, equipment and expertise with members of the community and other partners working in the Region. 

Saturday, November 12, 2011

Quand les invités arrivent - When Visitors Come

Un film de Rina Sherman
  DER English Version

French Version
Le mois du cinéma documentaire
Rétrospective Rina Sherman
Musée du quai Branly
Salle de cinéma
Le 19 novembre 2011 à 17h30

Le film porte sur la relation entre Rina Sherman, cinéaste et ethnographe et une famille Omuhimba avec qui elle vécu pendant sept années, en filmant et photographiant aspects de leur vie quotidienne et rituelle. À mi-chemin de son séjour de terrain, Rina Sherman a présenté une exposition multimédia intitulée « Les années Ovahimba : Travaux en cours », à Windhoek en Namibie. Un groupe de jeunes gens de la communauté d’Etanga a participé dans l’exposition. Le film explore l’évolution de cette relation qui a rendu l’exposition possible et montre le groupe de jeune gens pendant qu’ils découvrent la représentation de leur patrimoine culturel lors de l’exposition. Ils donnent des performances et on les montre les discussions et conséquences de l’exposition une fois tout le monde rentré au pays Ovahimba. “Quand les invités arrivent" est un film sur une anthropologue in situ, qui évoque plusieurs notions importantes du travail de terrain, comme le lien entre l’observateur et l’observé, l’observateur observé, l’anthropologie participative et de l’émotion comme vecteur ou obstacle dans le travail de terrain. 

Chicken Movie. Cluck !


Un film de Rina Sherman

Johannesburg en début des années 80. Un poème urbain qui évoque un certain esprit du temps de la période d’état d’urgence en Afrique du Sud. Un chauffeur conduit sa Madame dans les environs de Johannesburg ; des visites à des amis, des townships, des terrains vagues. Le voyage se termine avec un bal nuptiale-funèbre où les hommes dansent au chant du coq et le rythme de la musique zoulou.

Le mois du cinéma documentaire
Rétrospective Rina Sherman
Musée du quai Branly 
Salle de cinéma
Le 19 novembre 2011 à 14h00


Thursday, November 3, 2011

L'œuf sans coquille - An Egg with no Shell, un film de Rina Sherman


un film-opéra de Rina Sherman

with Jean Rouch and Thierry Dubost

Le mois du cinéma documentaire
Rétrospective Rina Sherman
Musée du quai Branly 
Salle de cinéma
Le 19 novembre 2011 à 16h30 (Séance de 15h30)







Un film-opéra où un homme-diva (Thierry Dubost) chante avec une voix de contralto alors qu’il massacre la poule sous toutes ses formes que lui apporte l’homme en queue de pie (Jean Rouch). Jusqu’à ce qu’un esclave vienne lui apporter la preuve de son amour pour la poule qui est blottie sous son bras...C’est alors que le cauchemar bascule dans le rêve.

A male diva sings in a counter-tenor voice whilst massacring chickens of all kinds brought to him by his butler, Jean Rouch. Until a slave provides proof of his love for the chicken, which he has tucked under his arm. A film-opera based on a poem and a theme composed by the director.


Thursday, September 22, 2011

RETROSPECTIVE Rina Sherman "La vie en ville" et "Les années Ovahimba"

Rétrospective Rina Sherman

Rina Sherman a commencé à faire du cinéma en Afrique du Sud lors des dernières années de l’apartheid. Dans un rapport direct avec les personnes filmées, en cherchant une image plastique et en laissant une place importante à l’improvisation, Rina Sherman poursuit une continuité discrète entre les moments puissants et la vie de tous les jours. Qu’elle filme en milieu urbain ou rural, elle tisse des liens intimes avec ses personnages, serre ses plans sur la parole et les corps en mouvement et accorde aux personnes filmées la liberté d’être qui ils sont. Rina Sherman nous présente ici deux facettes de son regard:
La vie en ville
& Les années Ovahimba.

Salle de cinéma
Musée du quai Branly
37 quai Branly
218 rue de l’Université
75007 Paris

Entrée libre dans la limite
des places disponibles

Renseignements
01 56 61 70 00
csh@quaibranly.fr
www.quaibranly.fr

Partie 1 : La vie en ville

Depuis ses débuts dans le cinéma, Rina Sherman porte un vif intérêt pour le milieu urbain. Fascinée par la façon dont les êtres humains vivent en ville, caméra à l’épaule, elle suit leur évolution dans des cités un peu partout dans le monde, des faubourgs de Johannesburg aux banlieues parisiennes. Au fil des films, elle développe une expression intimiste, toujours près des personnes filmées, mais tout en laissant une place à l’improvisation et à la performance.

séance de 14h : Chicken Movie. Cluck !

16 mm, 20 min, 1984 - Production : ACA LTFA
Johannesburg en début des années ’80. Un poème urbain qui évoque un certain esprit du temps de la période d’état d’urgence en Afrique du Sud. Un chauffeur conduit sa Madame dans les environs de Johannesburg ; des visites à des amis, des townships, des terrains vagues. Le voyage se termine avec un bal nuptiale-funèbre où les hommes dansent au chant du coq et le rythme de la musique zoulou.

suivi de eKhaya Retrouvée, pays d’ombres

Vidéo Hi-8/16 mm, 52 min, 1990-2 - Production : ACA LTFA.
Un film sur mon voyage de retour d’exil en Afrique du Sud. Caméra à l’épaule, je suis partie retrouver mes parents, mes proches et les paysages de mon enfance. Lors de ma traversée de ce pays, une seule préoccupation se répétait alors que les individus s’exprimaient, des squatters aux viticulteurs : La promesse de la nouvelle Afrique du Sud ; Nous voulons rester ici !

séance de 15h30 : M. M. les locataires

16 mm, 64 min, 1995 - Production : ACA LTFA.
Un film sur la vie à Noisy-le-Sec, ville de la banlieue parisienne. Les personnages du film, habitants ou invités (Jean Rouch, Germaine Dieterlen, Fédor Atkine…), participent à l’invention d’une histoire qui explore, en parallèle, passé, présent et avenir. En rapport avec la caméra à l’épaule, ils racontent leurs vies et improvisent une histoire à la fois authentique et imaginée.

suivi de L’œuf sans coquille

35 mm, 13 min, 1992 - Production: ACA LTFA.
Un film-opéra sur une musique originale de Rina Sherman. Un homme diva chante avec une voix contralto alors qu’il massacre la poule sous toutes ses formes que lui apporte le valet (Jean Rouch). Puis, un esclave lui apporte la preuve de son amour pour la poule blottie sous son bras... seul l’amour peut surmonter la destruction imminente. C’est alors que le cauchemar bascule dans le rêve.

Partie 2 : Les années Ovahimba

La Collection du projet « Les années Ovahimba » contient l’ensemble de la collecte de données recueillies depuis de nombreuses années par Rina Sherman sur les Ovahimba et les populations apparentées de la Région Kunene, du Nord-ouest de la Namibie et des provinces de Cunene et de Namib, dans le Sud-ouest de l’Angola.

séance de 17h30 : Quand les invités arrivent

Vidéo, 30min, 2006 - Production : ACA LTFA ; Distribution : DER
Un film sur la relation entre l’anthropologue, Rina Sherman et une famille Omuhimba avec qui elle a vécu pendant sept ans, filmant et photographiant leur vie quotidienne et rituelle.
À mi-parcours de son séjour sur le terrain, Rina Sherman a présenté une exposition multimédia intitulée Les années Ovahimba : Travaux en cours à Windhoek, la capitale de la Namibie. Un groupe de jeunes de la communauté de Etanga sont venus à Windhoek pour participer à l’exposition.

suivi de Que la danse continue

Vidéo, 75mn - 2007 / 52mn - 2008.  Production : ACA LTFA ; Distribution : DER
Un voyage unique à travers la musique, la danse et les pratiques de possession d’esprits du peuple Ovahimba du nord-ouest de la Namibie et le sud-ouest de l’Angola, Que la danse continue donne à voir des images remarquables de la façon dont la danse et la possession d’esprit sont intégrées dans la vie quotidienne, de l’enfance à la mort.

séance de 19h

En Avant-première

Mes sept années avec les Ovahimba : I. Essuyer les larmes

Vidéo, 90 min (durée provisoire) - 2011. Production : ACA LTFA ; Distribution : DER.
« Mes sept années avec les Ovahimba » porte sur ma vie avec le chef d’Etanga et sa famille élargie, terme à prendre au sens des ethnologues (famille élargie). Je devais, au départ, vivre avec eux pendant six mois, mais nos vies se sont tant emmêlées que je suis restée sept ans ! Au bout de quelques mois, j’étais considérée comme étant un membre de leur famille.

I. Essuyer les larmes nous transporte au sein de la communauté Ovahimba d’Etanga, un petit village situé au nord-ouest de la Namibie.

Il nous plonge au cœur d’un jeu passionnel entre une femme, son mari et son amant, et du procès qui les opposent, dont les conséquences risquent d’être dramatiques tant pour eux que pour leurs familles respectives et leur communauté. Au centre de cet enjeu, il y a le bétail, la seule source de richesse dans la culture Ovahimba.

Friday, September 9, 2011

JEAN TABET Une lueur d'espoir

Une collection de Rina Sherman ©

Jean Tabet, bibliothécaire, militant anticolonialiste et antifasciste parle de sa vie, son parcours, ses rencontres avec Henri Curiel, Mehdi Ben Barka…
Un homme hors du commun…
Projection de film :
Jean Tabet, une lueur d'espoir
Jeudi 23 février, 19h
Un film de Rina Sherman, 2011, 1h30 projeté dans l’auditorium de la médiathèque Nelson Mandela à Gardanne. 

Ingrid Jonker, The child (read by Nelson Mandela).
L’association des bibliothécaires de France (Paca), le Cobiac, l’Agence régionale du livre Paca, le Centre régional de formation aux carrières des bibliothèques et l’IUT des métiers du livre d’Aix-en-Provence s’associent à la ville de Gardanne pour rendre cet hommage à Jean Tabet, décédé le 1er novembre 2011, lors de cette soirée, en présence de la réalisatrice du film, Rina Sherman.

D'autres VOICES  :

Ruy Duarte de Carvalho – Ethnologue & Militant angolais
Andres Serrano - I take Pictures
Boris Boubacar - Ecrivain

Teddy Yoshikami – Commissaire, MNH, NY
François Roustang - Hypno thérapeute

Zelda Kaplan – A Need for Renewal

Joan Hambidge – Poète

Rickey Leacock – Filmmaker


J. P. Donleavy – Ecrivain

Brice Ahounou - Ethnologue

Friday, July 15, 2011

Vive la France !

From La Marseillaise to
"J'suis un Touareg, un homme du désert"

Bastille Day, Abbesses, Montmartre

Le 14 juillet 2011
Filmed by Rina Sherman©




© Rina Sherman

Yesterday, taking a break from editing, we went for a drink at Le petit café de Montmartre, my neighborhood cafe. Across the road, La Pomponnette was having a Karaoke party of French songs with whoever wanted to join in it seemed. Women from the local beat and a lone Touareg ranger were part of the fare on offer. We watched from the other side of the road in the shade, enjoying a glass of Chablis and a Picon bière respectively.





ZELDA KAPLAN A Need for Renewal

ZELDA KAPLAN  A Need for Renewal
VOICES Meetings with Remarkable People
BUY


A Collection by Rina Sherman ©

Daily Mail: New York socialite and fashion icon, 95, dies after fainting in the front row of a designer's show

NY Times: A Manhattan Fashion Icon Is There Until the End Zelda Kaplan, a Fixture on the Fashion, Dies at a Runway Show


ZELDA KAPLAN A Need for Renewal

New York personality Zelda Kaplan talks to Rina Sherman about her Human Rights work in Africa, abuse against women and New York night life.



VOICES in the Collection Meetings with Remarkable People: (completed films marked in bold)
Andres Serrano – Photographer, NY, VO English, DV

Andres Serrano talks about his work as an fine arts photographer and a religious antiques collector.

Zelda Kaplan – NY Socialite & African Women’s Rights Activist, NY, VO English, DV

Zelda Kaplan on life in NewYork and travels to Africa

Rhoda Scott – Jazz Organist & Musicologist, Normandy, VO English, HD

Rhoda Scott on being an organist and musician.

Jean Tabet – Librarian, Anticolonialist & Antifascist Activist, Salon de Provence, VO French, HD

JEAN TABET - Une lueur d'espoir bibliothécaire, militant anticolonialiste et antifasciste parle de sa vie, son parcours, ses rencontres avec Henri Curiel, Mehdi Ben Barka… Un homme hors du commun…

Michel Brault – Film maker, Montreal/Paris, VO French, HD

Michel Brault sur sa vie de réalisateur, de directeur de la photographie et sur son travail avec Jean Rouch sur Chronique d'un été.


Rickey Leacock – Film maker, Paris, (with Valerie Lalonde) VO English, HD

Rickey Leacock, with Valérie Lalonde, on his life and work, with Flaherty, Louise Brooks and others.

Ruy Duarte de Carvalho – Ethnologist & Angolan Activist, Maputo, VO French, HD

Ruy Duarte de Carvalho sur la vie en Angola et sur son travail ethnographique sur les Ovakuvale

Boris Boubacar – Writer, Paris, VO French, HD

Boris Boubacar sur la colonisation, la décolonisation, le Rwanda et les temps de l'écriture.


Teddy Yoshikami – Manager of Multicultural Programs, AMNH, NY, VO English, HD

Teddy Yoshikami on being Japanese in America

François Roustang - Hypnotherapist, Paris, VO French, HD

François Roustang : "Il se fait tard : La trance est une manière d'être au monde."

Joan Hambidge – Poet & Writer, Paris, VO English, HD

Joan Hambidge on her work as poet and novelist in South Africa.


Brice Ahounou – Ethnologist, Paris, VO French, HD

Brice Ahounou sur Jean Rouch et l'Afrique

Phill Niblock - Composer, Paris, VO English, HD

Phill Niblock - Composer, talks about his music and career

Albert Sasson, Scientifique, Paris, VO Français, HD

Albert Sasson parle de son enfance au Maroc et sa vie en tant que scientifique.

Wednesday, June 22, 2011

KEEP THE DANCE ALIVE QUE LA DANSE CONTINUE


BUY

"Keep the Dance Alive" reviewed in American Anthropologist

Le mois du cinéma documentaire

Rétrospective Rina Sherman
Musée du quai Branly
Salle de cinéma
Le 19 novembre 2011 à 18h00 (séance de 17h30
)
A unique voyage through the music, dance and spirit possession practices of the Ovahimba people of north-western Namibia and south-western Angola, Keep the Dance Alive features remarkable footage of how dance and spirit possession is integrated into everyday life from infancy to death. The documentary presents a singular vision of the Ovahimba people, that of director Rina Sherman who filmed the lives of an Omuhimba family for seven years. She focuses on how singing, rhythm and voice work together with dance and spirit possession to compose a complete imaginary universe and a dense and complex social structure.

Un film sur des pratiques de musique, de danse et de transe de possession des groupes de langue Otjiherero du nord-ouest namibien et du sud-ouest angolais. Ils sont Ovahimba, Ovadhimba, Ovahakaona, Ovagambwe, Ovakuvale, Ovatua. Ils partagent tous une même culture et un même système de pensée. Le film explore les différentes façons dont la musique et la danse transcendent leur vie quotidienne de la petite enfance jusqu'à la mort.
 



 

Wednesday, June 15, 2011

Mtshongolo : The Shangaan of Kagiso




A five-part urban dance series filmed in Zimbabwe and South Africa in 1996.
Vidéo, 70', 1996, Production: ACA LTFA

Festivals: VidéoDanse, Pompidou Centre, 1996, 2009, VidéoDanse - CNDC Angers


Mtshongolo* : The Shangaan of Kagiso
In Kagiso, a township west of Johannesburg, the Krugersdorp Stars, TK Swinyeleteni, partake in competitions every Sunday. The Shangaan rites of passage from birth to the age of adulthood are re-enacted over and again.


A Kagiso, un township à l'ouest de Johannesburg, les Krugersdorp Stars, TK Swinyeleteni, participent tous les dimanches à des concours. Des rites de passage Shangaan de la naissance à l'âge adulte y sont reconstitués.


* Heat tolerance screening for miners: mtshongolo in fanakalo




Tuesday, May 24, 2011

AKAYAZWE & URUGANGAZI - Dance & Percussions

A Film by Rina Sherman




Outdoors in a medieval setting, two groups of musicians from Africa, AKAYAZWE - Drums of Burundi and URUGANGAZI - Dancers, Singers and percussion of Rwanda transgress space and time in a magical moment of dance and percussion.

On the prairie of Saint Jean du Grais, an old priory of the twelfth century, lost in the Touraine countryside, AKAYAZWE, the Drummers of Burundi give their all, singing and beating on huge wooden drums.

They are followed by URUGANGAZI, dancers, singers and drummers of Rwanda.
Dances of men, women, warriors, singers and drummers follow each other, leaving their shadows to burst on the walls soon to be milenary.

Vidéo HD, 52, 2011, Production : ACA LTFA & L'association St-Jean du Grais - Carrefour des Cultures. Distribution : Label K








Rina Sherman